Organisation des passages de grades

Avant l’épreuve de la ceinture noire qui est organisée en région, tous les passages de grades se font au sein du club, afin de valider neuf niveaux d’apprentissages appelés « Keup » qui correspondent aux ceintures de couleurs.

Pour le passage de la ceinture noire ou des dans, les épreuves sont réparties en 3 modules. Le candidat doit impérativement avoir la moyenne séparément à chacun de ces trois modules pour réussir l’examen.

Le premier module exige :
La présentation de poumsés (formes de combat imaginaire, le nombre varie en fonction du dan présenté).
L’épreuve Kibon (connaissance des termes technique et démonstration).

Le second module exige :
3 combats au plastron.
6 han bon kyeolugi (application protocolaire à deux).
Les réponses Ho shin soul (self défense) de plus en plus fournies selon le niveau du dan présenté (5 pour le 1er dan).

Le troisième module exige :
Les connaissances théoriques en arbitrage et combat.
Les connaissances thématiques sur la culture et l’organisation du taekwondo (différentes selon le dan présenté et selon ce niveau, un mémoire peut être demandé).

Après la réussite de l’épreuve pour l’obtention d’un dan, la FFTDA valide le niveau obtenu et à son tour le Kukkiwon (académie mondiale de taekwondo) valide ce dan. C’est ainsi que le bénéficiaire obtient deux diplômes (un national, l’autre international).